Les Pierres, l’Astrologie, le Signe de naissance / Commentaires sur les Pleines Lunes

Bonjour à tous

Pas de vacances pour les Astres… Ils  poursuivent leur périple : les planètes autour du Soleil, la Lune autour de la Terre… Deux pleines lunes ont eu lieu pendant cette période : le 3 Août  dans la Constellation du Capricorne et le 2 Septembre dans la Constellation du Verseau.

Je ne les évoquerai pas dans cet article. Car avant de poursuivre la communication  d’informations  sur   les influences  Pleine Lune / Constellation, je pense qu‘il est important de saisir la différence entre la notion de Constellation et de Signe alors qu’ils sont décrits  par un même mot. Leur puissance énergétique respective est différente et  les informations communiquées le sont aussi. Ce thème fera l’objet d’un article prochain. En attendant ce développement, je continuerai d’indiquer   la Constellation concernée par la Pleine Lune.

Je souhaite vous parler   maintenant  du lien des Pierres avec l’Astrologie et plus particulièrement avec le signe astrologique de Naissance.

«Je suis de tel signe astrologique, quelle  est  ma pierre?».  C’est une question assez fréquente . En réponse, certains magasins de minéraux proposent  à la vente un package  signe astrologique/pierre correspondante. Il s’agit généralement d’une pierre roulée opaque.  Qu’en penser, sachant qu’une pierre doit être en osmose énergétique avec la personne concernée (sur la même longueur d’onde)?

Qu’est-ce que le signe de Naissance ? C’est celui dans lequel se trouvait le Soleil le jour de la Naissance. il est indiqué  sur l’horoscope .

Or le  passage du Soleil dans l’un des 12 signes correspondant aux Constellations  du zodiaque, mentionnés  sur l’Horoscope n’est pas le miroir  de ce qui semble  se passer  dans les Cieux.

Les Constellations  qui sont fixes dessinent  un cercle de 360° dans le ciel et au centre de ce cercle se trouve le soleil entouré de ses planètes qui tournent autour de lui (voir articles précédents).Le Soleil ne peut donc pas se trouver dans les Constellations.

L’objectif de l’horoscope est  de donner des indications sur l’Existence et le Devenir  de l’Enfant qui naît à partir de la cartographie des Astres au moment précis  où il arrive sur Terre par son cri.

Pour  appréhender cet instantané cosmique, les Astrologues-créateurs ont trouvé un subterfuge. Ils sont partis du principe que l’acteur, le nouveau-né,   se trouve sur la Terre  et que l’observation  se fait à partir de ce point .

Ainsi en projetant à partir de ce point central terrestre  le  Ciel de Naissance sur une sphère de 360° découpée en 12 signes qui tourne autour du centre représentant le  nouveau-né, les pieds sur terre, le Soleil semble se trouver successivement dans les signes et il   devient alors possible de relier  Soleil et signes. C’est le Zodiaque.

L’horoscope est le Zodiaque individuel  qui présente les différentes positions du Soleil le jour de la Naissance, compte tenu de l’heure et du lieu.

Le signe dans lequel était le soleil le jour de la naissance,= le signe astrologique; le signe  dans lequel il se trouvait ce jour-là  à son lever à l’est= l’Ascendant(AS); le signe à son coucher à l’ouest = le Descendant (DS/opposé à l’AS); le signe au point le plus haut dans le ciel, à son zénith= Milieu de Ciel(MC); le signe dans  lequel il était au plus bas de l’horizon,«sous terre»= le Fonds de Ciel (FC/opposé au MC).  L’AS et le  DS forment la ligne horizontale dans le  cercle, le MC et  le FC la verticale. Les deux lignes forment une croix  dont le centre  symbolise  l’enfant(l’Etre) juste au moment de son arrivée sur terre c’est-à-dire de sa descente en incarnation.

Mais l’horoscope n’est pas seulement une image représentant la position des Astres au moment de la Naissance . C’est aussi et surtout le schéma énergétique lié à leur présence  avec lequel le bébé va vivre et notamment vivre son signe astrologique,c’est-à-dire la manière dont il va se comporter dans son environnement terrestre, globalisée sous le mot Personnalité. C’est la planète «propriétaire» du signe, le Régent ou Maitre, qui diffuse les énergies qualifiantes. D’autres planètes éventuellement présentes dans ce  signe  l’influenceront également par la diffusion de leurs énergies.

Observer le signe de naissance d’une personne, c’est en quelque sorte appréhender l’atmosphère qualitative  psychique qui sera sienne  quand il   aura  intégré toutes les qualités du signe et qu’il sera alors devenu par exemple  un vrai  Bélier, un vrai Lion, un vrai Sagittaire. Auparavant une partie des particularités du signe demeure plus ou moins latente, à charge pour la personne de les découvrir en Conscience et de les exploiter. C’est pourquoi deux personnes  ayant le même signe peuvent présenter  quelques similitudes de caractère, mais avoir des comportements différents car ils ne sont pas au même niveau d’intégration de leur signe.

En conclusion:  du fait des disparités énergétiques  associées au signe, il parait difficile de proposer la même pierre à tout le monde.

Mieux vaut choisir soi-même une pierre les yeux fermés  en mettant l’intention suivante : quelle est la pierre dont l’énergie correspond actuellement à celle de mon signe  astrologique?

Belle journée et prenez bien soin de vous.

PS : Pour information j’organise des ateliers/formation sur la région Brestoise au cours de ce quatrième trimestre: 2 sur l’Energie des Pierres  les samedis 26 septembre et 28 novembre  et un atelier sur l’Astrologie Esotérique le samedi 21 novembre. Pour plus de renseignements vous pouvez me contacter  par mail à : energiedespierres.ca@gmail.com

Par ailleurs toujours sur la région Brestoise, je participe  aux journées«HOlistique DAY»  des 8 et 9 novembre avec deux ateliers/conférences sur l’Energie des Pierres et sur l’Astrologie Esotérique. Pour plus de renseignements rendez-vous sur le site  de ladybugs.fr

 

Des représentations symboliques de l’Univers / La pleine lune de juillet

Bonjour

Aujourd’hui  notre approche de l’Univers est concrète.  On peut voir à l’oeil nu certains des éléments qui le composent et savoir à quoi ils correspondent grâce aux avancées scientifiques. Il est possible de compléter ces observations réelles en consultant   les images disponibles sur internet   transmises par les télescopes internationaux.

Maintenant ce qui  fait l’objet des recherches des astrophysiciens c’est ce qui a précédé le Big Bang: l’ explosion qui a engendré  l’Expansion de l’Univers. Cette évolution est-elle le simple fait du hasard : un processus chimique au sein des atomes le constituant? Ou est-elle issue de l’intervention d’un Esprit Cosmique?

Il y a  deux manières d’aborder un évènement et plus généralement l’Existence, selon que la priorité est donnée à la Matière ou à l’Esprit. Le«hasard» relève de la première option. La synchronicité, la coïncidence, le sens caché  concernent la seconde. Elle implique  l’existence d’une  Volonté, d’une Idée cachée derrière  l’apparence matérielle  appréhendée par les sens.

Les représentations symboliques  procèdent de cette façon de penser.   Il faut dépasser la visualisation concrète matérielle du dessin ou de l’objet que l’auteur a créé   pour se concentrer sur l’aspect subtil  qu’il a voulu évoquer. On parle d’onde de forme  parce  qu’une longueur d’onde  ou vibration complémentaire liée  au sens caché de l’objet vient s’ajouter à celle de la forme.

Les symboles représentant l’Univers sont très anciens. Deux aspects sont évoqués dans la représentation : celui  énergétique (onde de forme), ainsi que celui lié à   la notion  d’Analogie. Elle   repose sur le ressenti  que  l’Homme ( un élément du  Microcosme) est à l’image de  l’Univers ( le Macrocosme). Cette approche  est  relatée dans la phrase  extraite du Livre de la Table d’Emeraude  supposée prononcée   par Hermes Trismégiste, souvent reprise dans les commentaires :« Tout ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas et tout ce qui est en Bas est comme ce qui est en Haut». A signaler que les découvertes scientifiques actuelles  tendent  de plus en plus à confirmer  cette formulation.

Le Dodécaèdre, symbole de l’Univers chez Platon (429 av JC). Cette forme géométrique fait partie des Cinq Solides de Platon  composés également du tétraèdre(le feu), de l’icosaèdre (l’eau) du cube (la Terre) de  l’octaèdre (l’air),  voir ci-dessous:

 

 

 

 

 

Quand ces quatre figures sont taillées dans la même proportion que le dodécaèdre(selon le Nombre d’Or), ce dernier les emboîte toutes. L’Idée sous-jacente est que  l’Univers contient Tout, que ces quatre éléments se retrouvent dans l’Homme puisque lui-même fait partie du Cosmos.

Le dodécaèdre a été volontairement choisi parce que sa forme fait référence  de façon cachée c’est-à-dire ésotériquement  non seulement au Cosmos mais aussi à  l’Homme   par sa géométrie :  12 faces en forme de  pentagone  de  cinq côtés et  de cinq sommets.  Symboliquement le chiffre cinq représente l’Homme 5= 4+1. Le 4 rappelle que sa Matière physique est composée des mêmes éléments que ceux du Cosmos : Feu/chaleur du corps, Eau/forte proportion d’eau, Air/respiration et son passage  dans la gorge, Terre/ le squelette partie dense. Le 1 représente l’Esprit,  sa partie immatérielle : les pensées, la Conscience, les émotions. Le 12 fait référence au Zodiaque  : les 12 champs d’expériences représentés par les 12 signes inscrits  dans le  thème natal.

En symbolisant l’Univers, l’Homme et les éléments, les cinq solides de Platon ont une utilisation intéressante pour la gestion de l’équilibre énergétique. Ils se posent sur les centres ou chakras concernés par l’un de ces éléments. Ils en fluidifient la circulation  en en   régulant l’excès ou l’insuffisance : le feu/le plexus solaire, l’eau/le centre sacré, l’air/ le centre cardiaque et  ou le centre laryngé, le dodécaèdre/le centre ajna et ou le centre coronal.  Ces figures géométriques sont le plus souvent taillées dans du cristal de roche pour sa puissance énergétique. Préalablement à son utilisation il faut tester l’osmose vibratoire entre l’objet sélectionné et  la personne.

D’autres symboles font également référence à l’Univers  et à sa communion avec le Microcosme : le Cercle du Yin/Yang, axé sur toutes les dualités(ci-dessous); la Fleur de Vie, représentant  la division cellulaire de toute forme de vie et son perpétuel renouvellement(ci-dessous);  la Tétratkys de Pythagore (570 avJC) qui en 10 points inscrits  sur un triangle équilatéral  pose les éléments de construction du Cosmos et de l’Homme et  les rapports entre eux.

 

Je vous propose d’aller sur Internet pour en connaitre les détails. Ils sont tous des ondes de forme et à ce titre peuvent participer à la gestion des énergies. Par exemple le symbole de la Fleur de vie  reproduit sur  un élément à poser, en terre cuite ou cartonné, peut modifier  ou amplifier  le niveau vibratoire  de ce qui est posé dessus  comme un aliment, une boisson, un médicament ou autre. Vérifiez  que le dessin est en énergie positive (fait selon la bonne proportion) et qu’il est en osmose avec votre propre énergie.

Mais dans l’énumération des symboles de l’Univers, on ne pense pas toujours à celui  qui nous concerne tous, celui qui est lové au plus profond de notre Être :  le thème natal, notre système solaire personnel au milieu duquel  notre Être  est le Soleil.

 Ce qu’il décrit c’est la position  précise de  tous les astres  au moment de notre naissance selon  la date, l’ heure et le lieu . IL est donc notre  carte personnelle  du Ciel. Elle reflète ce qui se passait dans l’Univers  juste au moment de notre naissance. Les astres  ne se sont  pas arrêtés, continuant leur trajectoire  dans le Cosmos. Notre thème natal n’est que le miroir  à un instant T du Ciel au dessus de notre tête.

 Parler de miroir, c’est évoquer la Loi d’Analogie  déjà mentionnée. Dans tout l’Univers  la loi  de Correspondance ou d’Attraction s’applique.Elle est à l’origine de toute Création, de tout Echange. C’est elle  qui  fait vibrer  quelque chose ou quelqu’un  qui est sur  le même niveau d’énergie, sur la même longueur d’onde. Elle est , avec la précédente, à la base de la compréhension de l’Astrologie. C’est cette loi qui s’applique   entre votre carte du Ciel personnelle et la carte du Ciel au dessus de votre  tête.

Si vous êtes impacté psychologiquement par le passage particulier d’une   planète dans le ciel au dessus de votre tête ce n’est pas son mouvement réel qui en est la cause mais la vibration  du miroir  de cette planète dans votre thème natal  parce que le rôle et l’impact énergétique   de cet astre dans votre thème est important pour engager des réflexions,induire des prises de conscience et évoluer. L’échange énergétique a pu se faire  puisqu’elles sont toutes deux sur la même longueur d’onde étant miroir l’une de l’autre.

Sa position spécifique dans  votre thème n’est pas le fait du hasard mais résulte de   l’organisation programmée des énergies  potentiellement à votre disposition au cours de votre vie terrestre pour  vous permettre de réaliser  l’évolution de Conscience qui vous est propre. Ainsi votre naissance, son jour, son heure, son lieu, est survenue  dès que  cette organisation énergétique précise par la position des planètes  a été opérationnelle.

Si vous n’avez pas eu l’occasion de visualiser votre thème natal, je vous invite à aller une nouvelle fois sur internet et cliquer sur  le site «Astrothème gratuit »et d’y inscrire votre date, heure ,lieu de naissance. Vous aurez devant les yeux votre carte du Ciel. 

Pleine lune  le 5 juillet à  3h37,dans la Constellation du Sagittaire 

Ce signe est représenté par deux éléments liés :le Centaure / l’ animal et l’Archer/ l’homme qui sont en dualité. Le premier représente la Matière, le second l’Esprit.

Si vous êtes né dans ce signe ou si vous l’avez à l’ascendant,  l’influence que vous recevrez sera conditionnée par l’un ou l’autre de ces  deux aspects. La satisfaction du Centaure  est la satisfaction des désirs et des poussées animales.La note clé est l’ambition en vue d’atteindre un but personnel. L’objectif de l’Archer est lui aussi d’atteindre un but, c’est celui de comprendre ce qui est caché, mais avec en priorité l’objectif de se  libérer du Centaure, de son aspect animal et émotionnel. Sa  nouvelle direction est symbolisée par le lancer de  flèches qu’il  répétera sans cesse. Elles  sont le symbole de son objectif d’évolution. Sa devise est la suivante « Je vise le but, je l’atteins et en vois un autre».   Ainsi les influences provoquées par l’énergie de la pleine lune sur votre psychisme pour vous amener à des prises de conscience  seront susceptibles de prendre trois orientations :  accentuer les  spécificités du Centaure, aider à la libération de l’Archer, développer la capacité intuitive de l’Archer  pour le mener vers de nouvelles compréhensions de ce qui est caché. A vous d’engager des   réflexion sur les aspects susceptibles de vous impacter.

Sur le plan physique deux parties corporelles lui sont reliées : les cuisses et le foie. Il régente le  chakra du centre sacré. Il est un signe de feu et son régent est la planète Jupiter. Dans la   présentation astrologique, il est représenté par une flèche, symbole de son projet de toujours   évoluer. Il est considéré comme un signe équilibré où les extrêmes sont absents.

 

Bonnes vacances et portez-vous bien.

 

 

 

L’influence des phases de la Lune,/ La pleine lune de Juin

Bonjour,

L’article sur les  représentations symboliques de l’Univers est une nouvelle fois décalé, car je souhaite revenir sur l’influence  énergétique des phases de la Lune.

Beaucoup de personnes utilisant l’énergie des pierres s’interrogent sur la manière de les régénérer : Pleine Lune ou Soleil. Plusieurs articles du blog ont traité du sujet. Je leur  conseille de suivre leur intuition car tout dépend de  ce qu’elles  recherchent inconsciemment et leur intuition le sait:

  • soit permettre à la pierre de retrouver ou d’augmenter  sa puissance vibratoire  initiale : ce sera alors  la mise au Soleil, car lui seul en transmettant la force de ses rayons en sera capable,
  • Soit trouver  une aide énergétique complémentaire pour aider à développer  des réflexions et   des prises de conscience  dont l’objectif est de changer des habitudes  bien ancrées  dans le domaine évoqué  par la  pierre choisie ou pour favoriser  des  projets divers.

L’option pour  la Lune ou le Soleil n’est donc pas lié  à  telle ou telle catégorie de pierres. Elle est en rapport  avec la sensibilité, avec  la capacité du psychisme à  recevoir  son influence pour sa transformation en  projetant  des pensées  nouvelles. Eveiller  notre partie subtile (pensées et émotions)  est la zone d’influence de la Lune.

Evoluer et apporter  des changements dans sa manière de vivre, même en apparence peu significatifs créent la dynamique de la Vie. Créativité et mouvement  s’opposent  à rigidité et inertie (faire comme avant, surtout ne rien changer…). Avoir des projets pour la gestion du  quotidien, c’est  tout simplement Vivre.

C’est  cette démarche d’évolution que l’énergie de la  Lune va favoriser selon ses phases appelées«lunaisons» en liaison avec l’avancée de telles réflexions. Selon les observations ancestrales, reprises dans le«Calendrier lunaire»:

  • La Nouvelle Lune : (surface éclairée, non visible sur terre, symbolisée par un rond noir sur le calendrier) est considérée comme une période de renouveau  instinctif et spontané, presque inconscient,  propice pour penser à un projet encore confus, pour commencer à  prévoir d’éliminer  une mauvaise  habitude;
  • Lune croissante: ( période de la Nouvelle lune à La Pleine Lune): période de création, propice pour développer ce qui a été évoqué confusément à la Nouvelle Lune  : projets, apporter du du Nouveau, du Différent dans son fonctionnement;
  • La Pleine Lune: (en alignement avec la Terre et le Soleil) : période d’accomplissement, Conscience claire de ce qui peut démarrer;  les réflexions  en vue d’une évolution, d’un changement  se structurent;
  • La Lune décroissante (période entre  la Pleine Lune et la Nouvelle Lune) : période de finalisation, de réalisation objective  pour finaliser un projet et le faire connaitre.

C’est donc à vous qu’il appartient de privilégier une phase lunaire plutôt qu’une autre .

Il faut aussi prendre en considération la Constellation dans laquelle la Nouvelle Lune ou la Pleine Lune se  trouve, car  elle donne« l’atmosphère»  de l’influence transmise. (voir précédent article sur la Pleine Lune de Mai et la Constellation de la Balance).

Ce mois-ci,  la Lune est  pleine à 21h14 le 5 juin et  passe dans la Constellation du Scorpion.

Cette Constellation  symbolise une atmosphère de champ de bataille sous l’influence de  Mars ( le guerrier associé à la couleur rouge au sang) où les épreuves difficiles que le lutteur subit sont en lien avec les désirs physiques et émotionnels dans le but  de prendre conscience de leurs excès et  de les ramener à un plus juste équilibre. Deux options : ou il dépasse les épreuves en les maitrisant, il  s’en libère et renait «Je suis le guerrier et je sors triomphant de la bataille», ou il  les rejette et de nouvelles épreuves lui seront infligées jusqu’à ce qui’il prenne conscience de la nécessité d’évoluer.

Mots clés : rechercher, accepter de mourir pour renaître; immersion dans les  profondeurs de l’inconscient  et perception de l’invisible facilités.

Les centres d’énergie ou chakras particulièrement concernés par  l’influence de cette Constellation  sont  le centre sacré, donc les pierres orangées et le plexus solaire, les pierres jaunes. Il faut y ajouter les rouges (influence  de Mars associé au rouge). La réception des énergies de cette Pleine Lune aidera à poursuivre consciemment le travail demandé sur les désirs physiques et psychiques favorisant  un quotidien plus apaisé.

Seront particulièrement concernés par ces influences les personnes :

  •  attirées  par les  pierres orangée, jaune et rouge dont le ressenti les invite à exposer leurs pierres  à cette Pleine Lune; elle amplifiera les énergies spécifiques  de ces pierres qui  circuleront mieux  dans le centre sacré en  facilitant l’ activation  des réflexions et des prises de conscience dans le  rapport de la personne  à son  corps et à l’ écoute des besoins réels de ce dernier  et dans le plexus solaire en facilitant   la gestion consciente des émotions.
  • celles nées dans le  signe du Scorpion et celles dont  l’ascendant est en Scorpion (déterminé d’après le lieu et l’heure de naissance), si elles sont prêtes à engager ce travail psychique.

Si vous ressentez être influencé  par cette Pleine Lune ,vous pouvez écrire sur un papier une intention particulière et l’y exposer  en le mettant  sous  la pierre ou sous un autre objet de votre choix  à partir de ce jour et pendant les 3 jours suivants car son influence commence à se diffuser  3 jours avant et surtout 3 jours après.

Lors des prochaines publications, j’évoquerai succinctement les éléments mensuels de la  Nouvelle lune et de la Pleine lune.

Belle journée et prenez bien soin de vous.

La pleine lune de Mai 2020

Bonjour,

A l’origine  je souhaitais vous parler  des symboles associés à l’Univers. Mais des circonstances particulières  liées à la Pleine Lune de Mai   font que j’en repousse la publication pour vous décrire la lune que j’ai vu le jeudi  7 Mai au matin : un phénomène extraordinaire que j’ai pu photographié.

Jeudi matin 7 mai c’était la pleine lune. Vers 5H30 du matin mon chat me réveille pour sortir. J’ouvre la porte  et je me trouve face à  une  pleine lune particulière, entourée d’un halo coloré, diffusant une forte luminosité et une puissance énergétique ressentie  telle que j’en restais«scotchée». N’ayant pas mes lunettes, je n’ai rien vu de spécial. Néanmoins j’ ai eu envie de la  photographier.  Quelle ne fut pas  ma surprise quand j’ai regardé la photo en la  zoomant : la lune n’était pas ronde, elle formait une étoile à 6 branches (voir première photo *)…

Le lendemain matin vendredi 8 Mai, mon chat  me réveille de nouveau, à peu près à la même heure. En ouvrant la porte, je me retrouve devant la pleine lune qui cette fois-ci avait retrouvé sa forme ronde donnant la clarté habituelle d’une pleine lune ordinaire (voir  deuxième photo*).

 

 

 

Comment interpréter cette transformation? Trois points à examiner: l’influence énergétique que la  pleine lune diffuse, l’influence de la Constellation qu’elle traverse et l’ influence  énergétique du symbole photographié. 

Rappel de la définition d’un symbole :

Il est la représentation d’une idée, d’une pensée, d’une valeur par quelque chose de tangible, visible par exemple un objet, un dessin. Ainsi en voyant cette forme matérielle, on peut en  conscience  visualiser  et ressentir ce que le  penseur a voulu évoquer en faisant sa création. C’est une association Esprit et Matière. Tout symbole ayant cette  double approche, sa vibration est  élevée. A celle  correspondant à la matière de l’objet (Toute Matière est Energie) s’ajoute  celle de la  pensée cachée (Toute Pensée est énergie). C’est la raison pour laquelle on parle d’« onde de forme ».

  • L’influence énergétique de la pleine lune : si son attraction impacte  le niveau  des océans et plus généralement celui des liquides, elle a aussi  une influence sur notre partie subtile. Sa luminosité nocturne  agit sur le sommeil. Elle accroit l’agitation mentale  et l’émotionnel :anxiété et stress. Beaucoup de personnes ressentent ses effets. Viennent s’y ajouter les particularités liées à la Constellation qu’elle traverse, qui ne sont pas toujours  influentes. Elles  nécessitent de connaitre les singularités astrologiques des signes.
  •  L’influence énergétique de la Constellation de la Balance. Ici il est particulièrement intéressant de s’y arrêter. Cette  pleine lune est dite de la Balance, car elle passait  à ce moment-là dans cette Constellation   (voir la carte du ciel et le fascicule « Calendrier lunaire 2020″/Michel Gros/8.70€  qui donne les indications mensuelles  sur les influences de la lune en fonction de ses cycles, de son passage dans les signes et les constellations).
  • Quels rayonnements  a-t-elle transmis à la lune?  Le signe de la Balance  est représenté   par l’image  d’une balance avec ses deux plateaux au  même niveau. Il  symbolise le parfait équilibre  entre deux opposés figurant les deux plateaux. En Astrologie Initiatique ( dite aussi  Esotérique), ces  deux opposés représentent  nos deux« constituants» : d’un côté  notre partie matérielle: le corps physique   et de l’autre celle immatérielle : les pensées, les émotions. On peut dire  aussi d’un côté  nos liens  avec l’extérieur  à travers  la personnalité et de l’autre ceux  avec  l’intérieur à travers  l’ Être Intérieur ou Âme. Ces deux plateaux synthétisent finalement  la dualité entre l’ Esprit et la  Matière.
  • Avant le confinement, notre mode d’existence se référait à ce que l’on pouvait ou devait posséder, donc du  Matériel. Pendant le confinement   ce dernier a été destitué  pour le« faire avec ce qu’on a».  Le plateau de la balance représentant le  Matériel, devenu moins important est remonté et s’est  rapproché du niveau  de  celui  de  l’immatériel  qui  lui a  pris  plus de consistance. En effet, en se repliant par obligation sur eux-mêmes, les confinés ont développé   l’écoute de soi et des autres. Leurs pensées et réflexions ont engendré de la  créativité et de  la solidarité collective responsable et ils ont  redécouvert la nécessité de  partager  l’ Espace Terrestre  avec la  Nature et ceux qui l’ habitent.

A travers  l’influence de la pleine lune, l’énergie de la  Constellation de la Balance a  impacté   les Consciences  prêtes à recevoir  les vibrations  allant activer   les  interrogations, les  réflexions  sur  la  poursuite de  l’ équilibre entre  Matière  et Esprit engagé depuis  le confinement (Saturne, les«opportunités», est  exalté dans la Balance). André Malraux, personnage célèbre  du siècle dernier  avait prononcé cette phrase fameuse: « Le XXI ème siècle sera Spirituel ou ne sera pas». Nous y sommes…

  • L’influence énergétique du symbole photographié : l’étoile à six branches ou hexagramme ou Sceau de Salomon ou étoile de David dans la religion  Juive. C’est un symbole très ancien qui représente  l’équilibre. Il conforte donc l’énergie diffusée par la Constellation de la Balance. J’avais déjà évoqué cette figure géométrique  dans un précédent article sur le thème de la Respiration(publié le 14/02/2019).

Il  est formé de l’union de deux triangles équilatéraux, l’un pointe en haut, l’autre pointe en bas. Le premier représente l’aspect immatériel : l’Esprit, en liaison avec les centres d’énergie du coronal, de l’ajna, de la gorge et  du centre cardiaque. Le second, l’aspect Matière avec les centres basal, sacré et plexus solaire.  La particularité de cette figure réside dans la proportion importante donnée à sa partie  centrale (les deux bases)  représentant le centre  cardiaque ou centre des sentiments. L’équilibre évoqué par la figure  se réalise  par l’influence du  centre cardiaque, donc par l’existence et le  rayonnement de  l’Amour  Inconditionnel, opposé à celui lié à  l’affectivité.

La valeur de l’Amour   est aussi présente dans le signe de la  Balance puisque son régent  est Vénus. Cette planète  est reconnue pour diffuser   des énergies liées à la  sensibilité : vie émotionnelle et sexualité. Mais elle favorise dans son aspect plus profond, plus ésotérique  à la fois la diffusion de  l’Amour  Inconditionnel et Universel, celui du Coeur ( associé à l’énergie des pierres translucides vertes comme l’émeraude ainsi que  d’autres pierres semi-précieuses) et  celle  du Mental Intuitif  ou Intelligence Intuitive. La  vibration de Vénus  quand elle est reçue favorise alors  l’union du Coeur et du Mental  intuitif, aidant à la réalisation de  l ‘Intelligence du Coeur.

En conclusion,  la Pleine Lune de Mai dans la Balance, avec sa forme géométrique de l’étoile à six branches  a  transmis à la Terre  et à ses Habitants une vibration  insufflant à la   Conscience  la volonté de poursuivre ce qui vient d’être engagé en continuant de privilégier un état d’esprit intuitif collectif et responsable, c’est-à-dire une Conscience de groupe à la place d’une Conscience individuelle matérielle.

Dans  cet article, je décris mon interprétation de l’évènement en me référant au livre « Astrologie Esotérique» d’Alice Bailey . Elle peut ne pas résonner en vous car votre ressenti est différent. Sachez que votre approche personnelle  est toujours  prioritaire sur une autre proposée.

*Afin de mieux vous imprégner du phénomène, je peux   vous envoyer  les deux photos par SMS. Vous pourrez ainsi zoomer et  mieux voir  les géométries .Pour cela, merci d’envoyer sur mon mail « energiedespierres.ca@gmail.com»votre numéro de portable.

A bientôt.

 

Les pierres de l’Univers

Bonjour

L’Univers est si vaste  qu’il n’est pas évident  d’intégrer  son existence dans nos pensées. Même si nous sommes intuitifs et avons la capacité de nous visualiser dans cet ensemble, notre lobe temporal gauche ou cerveau gauche, celui qui nous conduit au raisonnement, à la concrétisation, est encore très présent.

Pourtant  chaque jour  nous avons « une piqûre de rappel »  puisque le nom des jours calendaires  fait référence à celui d’une planète  du Système Solaire. Lundi est associé  à la lune, mardi à  Mars, mercredi à Mercure, jeudi à Jupiter, vendredi à Vénus, samedi à Saturne et dimanche au  Soleil. Cette  appellation n’est pas récente, elle  date de l’époque romaine. A chaque astre et planète était associé un Dieu qu’ils pouvaient ainsi honorer selon les jours de la semaine.  Cette  structure calendaire est parvenue jusqu’à nous, même si nous en avons oublié la signification initiale.

La détermination du dimanche de Pâques  se fait aussi selon une coutume très ancienne, en lien avec les cycles  lunaires. Il est le premier dimanche  après la  pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps du 21 mars. La première pleine lune après cette date ayant été cette année le 7 avril, le dimanche de Pâques a été fixé  au  12 avril.

Alors, qu’avons-nous de concret, de palpable susceptible de nous relier à l’Univers?

Ce sont  les météorites, ces cailloux « tombés du ciel »,  ces pierres extra-terrestres venant de l’Espace.

Il en existe de toute taille :  grosses ou minuscules, voire sous forme de poussières lorsqu’elles sont désagrégées lors de leur passage dans l’atmosphère  ( l’ enveloppe gazeuse de protection de la vie sur terre). Les scientifiques les répertorient et les  examinent avec attention car elles donnent des informations sur la composition et l’histoire des origines de la matière solide dans le système solaire, et donc aussi sur les matériaux  composant le centre de la Terre.

Ils  estiment à environ 40000 tonnes la quantité de poussières extra-terrestres  tombant sur terre par an, soit environ 4 particules par heure et par km2 de surface terrestre. Les plus grosses proviennent de la Ceinture d’Astéroïdes située entre Mars et Jupiter (voir le précédent article »Le confinement et l’Univers »). Elles ne sont pas toutes  énormes, heureusement.Cependant  même de petites tailles, elles  occasionnent des secousses quand elles traversent l’atmosphère. Leur trajectoire peut être visible à l’oeil nu.

Je vous invite à aller voir sur internet la vidéo  de la météorite  qui a explosé au dessus de Zagreb en Croatie  tout récemment le 28 février 2020. Les secousses n’ont pas été produites par le choc de la pierre avec le sol, mais  justement par l’onde de choc créée par son explosion lorsqu’elle a traversé l’atmosphère.

Elles impactent aussi les autres planètes du système solaire, même la lune dont les cratères visibles à sa surface en sont la preuve.  Sont aussi touchés  les engins spatiaux qui tournent dans le Cosmos.

Un certain nombre d’entre elles, les plus petites,  n’arrivent pas à traverser notre  couche protectrice et explosent complètement. A ce moment là, leur matière se désagrège et il ne reste plus qu’une trace de lumière visible à l’oeil nu. Ce sont les fameuses étoiles filantes, auxquelles on donne le nom d' »étoiles » en raison de leur forte lumière. Il y en a tout le temps, mais on les voit bien  chez nous chaque année entre le 17 juillet et le 24   août, surtout autour du 12. A  cette époque, dans sa route annuelle autour du soleil, la Terre traverse une zone de débris plus ou moins denses, plus ou moins gros (morceaux de planètes ou de comètes), attirés par sa gravitation.  En pénétrant dans l’atmosphère à environ 70km/seconde  elles s’enflamment. C’est leur queue lumineuse  qui semble arriver jusqu’à nous.

Les météorites tombent au hasard à la surface de la terre dans les océans ou sur le sol. Elles sont alors souvent perdues parmi les roches terrestres. Il  existe environ 2500 vraies météorites enregistrées, trouvées en dehors des déserts et bien plus dans ces derniers,  environ 15000 fragments,  car plus faciles à repérer  en l’absence de végétation. Il existe trois grandes catégories de ces pierres du ciel selon leur matière.  Parmi celles   composées de fer et de nickel appelées « fers météoritiques ou sidérites, il y a une  catégorie  qui   fait particulièrement   rêver  car elles montrent après traitement de leur surface à l’acide nitrique,  de fines striures parallèles ou entrecroisées, comme un »code secret extraterrestre ». Les plus fréquentes  et les plus grosses sont des météorites pierreuses ressemblant aux roches terrestres. Enfin le dernier groupe  a une composition  mélangeant celle des deux précédents.

Si après le confinement, vous souhaitez faire une « chasse au trésor de météorites », je vous invite à aller  voir sur internet le site de la famille Carion, père et fils, les spécialistes des météorites :  « Carion Météorites« . Vous y  découvrirez comment les reconnaître, comment en trouver. Outre leurs recommandations, un autre moyen pour les distinguer d’une pierre terrestre est de mesurer leur vibration qui est particulièrement élevée.

La photo ci-dessus est celle d’un fragment de météorite reposant sur un amas de sable compressé. C’est un cadeau d’amis  qui l’ont trouvée dans le désert de Libye,  il y a un certain nombre d’années, à l’époque où il était possible d’aller dans cette Zone. La vitesse  avec laquelle elle a  touché le sol et la forte chaleur  diffusée  ont provoqué  la concrétion du sol dans le cratère creusé et autour. C’est la raison pour laquelle ce morceau   se trouve « posé » sur un champignon jaunâtre: le sable compressé .

Les fragments  de terres compressées s »appellent des Tectites (voir exemples sur photo  ci-dessous). Elles sont opaques, comme le sable sur la photo, ou  vitreuses et translucides. Leurs couleurs dépendent du type de sol transformé. On parle ainsi de  Libyte (au milieu, translucide jaune), de Moldavite (de Tchéquie, vert vitreux à translucide, à gauche), de Tectite de Thaïlande (noir ,à droite). Ces morceaux sont  différentiables des roches traditionnelles par  leur  faible densité.

J’ai ajouté en haut de la photo deux morceaux de Fulgurites. Elles ont une certaine parenté avec les météorites puisqu’elles ne proviennent pas de phénomènes terrestres. Ce sont des roches qui ont été frappées par la foudre. De ce fait par leur fusion elles ont perdu leur densité et  ont formé des tubes. Sur la photo on voit bien la forme en  tube de celle posée sur le cristal.

Quand on prend conscience de ce que sont les météorites, la vision de notre Existence ne peut qu’en être bousculée.

Elle l’est déjà  avec le confinement.  Cette situation exceptionnelle  nous amène  à  réfléchir  à  ce qu’est la Nature  pour nous. Alors que notre liberté est momentanément perdue, la sienne est retrouvée pour la grande joie des animaux et des végétaux. Faut-il systématiquement que l’un la perde pour que l’autre la gagne? N’est-ce pas le moment pour la Conscience de mettre à profit  ce vécu actuel pour  orchestrer  des pensées nouvelles et engager  des actions différentes  intégrant  la notion de groupe, de collaboration avec les autres règnes de la Nature, chacun contribuant à sa façon au  développement de l’ensemble ? Car ne sommes-nous pas du même Univers, tous tributaires de ses évolutions?

Avoir  envie de prendre un morceau de météorite dans la main,  c’est donc poursuivre  ce cheminement de  Conscience. Ce geste d’attirance signifie être  prêt à s’ ouvrir  au Cosmique, à réaliser son  appartenance  vraie  à ce Grand Tout dont on a  entre les mains  un morceau.  Sa présence tangible favorise la compréhension   de notre position sur  Terre et les courants reçus : les pieds sur le Sol, recevant les énergies ou ondes  telluriques, le reste du  corps dans l’Espace,  recevant les énergies ou ondes cosmiques, comme les reçoivent aussi  tous les éléments de la Nature.

Prenez soin de vous.

Le confinement et le ciel étoilé

Bonjour à tous

Ces jours-ci il fait  froid mais plutôt sec. La voûte céleste nocturne est  bien visible, d’autant qu’en ville la pollution a fortement diminué. Poursuivons  le voyage dans notre Univers, cette fois-ci lorsque la rotation de la terre  nous mène dans l’obscurité, tournant le dos au soleil et découvrant le ciel étoilé .

Avant de vous rendre à la fenêtre, je vous invite à aller sur internet pour imprimer «  la  carte du ciel ce jour/Stelvision » . Vous pourrez ainsi repérer facilement les principales étoiles et planètes.

Si vous souhaitez faire cette observation plusieurs jours de suite, ce n’est pas nécessaire de sortir le document chaque fois, car le paysage étoilé  change  très peu  d’un jour à l’autre. Seules les positions de la lune et des planètes évolueront  puisque   les étoiles sont fixes (seuls éléments immobiles  dans l’Univers).  Notre Terre  mettant   365 jours  pour   faire le tour du soleil, son déplacement d’une nuit à l’autre est faible.

Pour vous repérer par rapport à la carte, il n’est pas nécessaire d’avoir une boussole. Si vous avez le soleil dans la matinée, vous êtes orienté  plutôt à l’est. Si vous l’avez autour de midi, plutôt  au sud et en fin d’après-midi plutôt  à l’ouest. Depuis le changement d’heure la  position Terre/Soleil est décalée d’une heure.

Avec cette carte, on regarde le ciel depuis le sol terrestre. Sa perception  nous apparaît comme une sphère, c’est à dire que tout ce qui y est visible semble être à la même distance que nous, ce qui n’est pas le cas. Le cercle  en gris foncé représente ce que vous allez voir d’où vous êtes, c’est-à-dire bien peu par rapport à l’immensité de la voûte terrestre.

Dans cet ensemble visible, je vous propose de repérer les groupes d’ étoiles formant les constellations les  plus significatives. Au cours des siècles, des noms imagés  leur ont été donnés par rapport à leurs formes.  Vous  les retrouverez facilement plus tard quand vous observerez le ciel.

Vous pourrez poursuivre une exploration plus poussée. Sachez qu’une liste officielle des constellations observées  est publiée depuis 1930 .Elle en comporte 88 dont 48 étaient déjà connues et utilisées dans l’Antiquité. Les constellations zodiacales sont aussi notées  et on  observe en particulier  le passage de la lune  dans chacune d’elles.

Entrons dans cette aventure céleste.

Positionnez la Lune. Sa face visible forme une demi-lune  pendant encore quelques jours. Puis  elle va s’arrondir  pour devenir pleine lune le 7 Avril. Elle  sera alors  dans la constellation zodiacale de la Vierge (tous ces aspects sont répertoriés dans le calendrier lunaire mis à la disposition du public).

A  ses côtés en ce moment se trouve la planète Vénus, l’astre le plus brillant après la lune et le soleil. Elle a une coloration légèrement rouge. On l’appelle « l’étoile du berger »,bien qu’elle soit une planète rocheuse comme la terre. Les Anciens lui ont donné ce nom et l’ont considérée comme une étoile car elle est la première à briller dans le ciel nocturne.

Presque en dessous de la lune, il est facile de repérer  la Constellation d’Orion avec sept  étoiles principales. Sa forme rappelle un noeud papillon au milieu duquel il y a  trois étoiles alignées. Elle est donc d’un repérage facile, mais il ne peut se faire qu’en hiver car pendant les autres saisons, elle disparaît de notre horizon. Elle a joué un rôle important dans  les Civilisations Anciennes. Les Grecs lui ont attribué ce nom, la comparant  à un chasseur debout. Elle est aussi nommée« le Chasseur Orion ». Les trois étoiles alignées représentent sa ceinture, on nomme ce trio la« Ceinture d’Orion ». La partie haute du noeud délimite ses épaules. Associée à l’épaule gauche, c’est l’étoile Bételgeuse, une des plus brillantes du ciel,  colorée rouge,  super géante, 600 fois plus grosse que le soleil, mais en fin de vie. Le noeud du bas représente ses  jambes. Une autre étoile brillante Rigel symbolise son genou droit . Elle est jeune, de coloration bleutée.

Sous Orion, à l’est  se trouve la Constellation du Grand Chien avec sa principale étoile  Sirius. Elle est facilement repérable  dans la voûte céleste car on  la voit seule et très brillante.  C’est elle qui brille le plus. Elle est aussi nommée « Etoile du Chien« . Pour la petite histoire, Sirius est le nom que les Grecs ont donné au chien du Chasseur Orion.

La Constellation de la Petite Ourse  se trouve au centre de la grande sphère de la carte  imprimée. Elle est aussi nommée « le Petit Chariot  » et la « Petite Casserole »,au vu de sa forme. Elle est composée de sept étoiles dont l’une joue un rôle très important. Il s’agit de celle située au bout de la queue de la « Casserole » : c ‘est l’Etoile Polaire (Polaris). Elle donne la direction du nord. Visible à l’oeil nu,  elle est un point de repère pour les navigateurs.

La  Constellation de la Grande Ourse est située à l’est de la Petite. On lui donne les mêmes noms que ceux de  sa petite soeur : « Grand Chariot », »Grande Casserole » . Elle est la troisième constellation la plus grande du ciel. Les sept principales, les plus brillantes de l’ensemble,  forment aussi  une casserole.

Dans la Constellation du Taureau (à droite au dessus d’Orion) se trouve un ensemble d’étoiles, elles aussi importantes dans les Civilisations Anciennes : » Les Pléïades », appelées » Les Sept Soeurs » car formées  de sept étoiles  constituant un  petit amas lumineux au centre de la Constellation.  A  observer en haut de celle-ci  une étoile plus lumineuse que les autres  :  « Aldébaran », appelée aussi « LOeil du Taureau ».

IL est encore trop tôt pour voir dans le ciel un cercle brumeux blanchâtre qui semble traverser la voûte céleste : c’est la Voie Lactée .Vous pourrez le voir de fin avril à fin septembre. Les observations  des  astronomes à l’aide de télescopes de plus en plus performants, le définissent comme un disque  épais composé de gaz, de poussières d’étoiles. En fait cette bande délimite  l’espace où nous nous trouvons. La Voie Lactée est le nom donné à notre galaxie.

Au fil du temps les scientifiques ont crée une carte de cette galaxie et se sont fait une idée de  notre position  dans cet ensemble : à peu près à mi-chemin entre le centre et la périphérie. Ils  y ont  recensé environ 300 milliards d’étoiles, dont notre soleil qui est une étoile et non une planète, et au minimum 100 milliards de planètes  avec  en son centre ou Centre Galactique  ce qu’ils  appellent « un Trou noir« .

Cette carte du ciel n’est pas un instantané. Les  constellations que vous venez d’ observer  ne  sont  pas dans le même espace temps que le nôtre. Des années-lumières nous séparent d’elles.

Les astrophysiciens ont calculé que le soleil mettait l’équivalent de 8 minutes pour traverser l’espace et parvenir à nos yeux. Le soleil que vous voyez à un moment précis est donc celui qui se trouvait il y a 8 minutes dans le ciel.

Puisque les étoiles que vous venez d’observer sont encore plus éloignées, le décalage de temps est encore plus grand. Par exemple ils ont calculé  que la lumière de l’étoile polaire mettait 450 ans pour nous parvenir… Ainsi en l’observant ce soir, vous voyez ce qu’elle était il y a 450 ans, au xvi ème siècle, vertigineux…

Vos observations de ce soir ne reflète donc  pas la réalité stellaire de l’instant. Certaines étoiles ont  depuis explosé et  disparu, d’autres sont nées. C’est une image du passé de l’Univers que vous  venez de voir.

Que deviennent les étoiles le jour lorsque la rotation de la terre sur elle- même nous remet face au soleil ? La voûte céleste est toujours là mais on ne la voit plus. Les puissants rayons du soleil nous empêchent de la voir  et leur diffusion traversant l’atmosphère donne  une coloration bleue au ciel qui apparaît noir la nuit et donc propice à l’observation des étoiles.

Je vous laisse doucement quitter l’immensité, revenir sur Terre et peut-être rêver cette nuit, la tête dans les étoiles.

Portez-vous bien.

 

Le confinement et l’Univers

Bonjour à tous

Je reviens vers vous  et pendant cette période particulière, je me propose de vous adresser chaque semaine un article sur un  thème en liaison avec le confinement sans oublier d’évoquer  les pierres  pouvant y être reliées. J’ai intitulé le premier « le confinement et l’Univers » .Il se compose de trois articles. Voici le premier.

Notre vie terrestre  est liée à la combinaison de deux éléments l’espace et le temps. Avec l’épidémie  ces paramètres sont inversés :

  • Le confinement  réduit notre espace à une peau de chagrin. La seule ouverture sur le monde demeure la fenêtre quand on habite dans un appartement, le jardin quand on a la chance d’en posséder un;
  • A l’inverse le temps, structuré et rythmé en horaires incompressibles, s’étire maintenant en toute liberté  au gré des individualités, de l’écoute des membres du clan familial et de l’écoute  des besoins du corps : bien respirer,  bien s’alimenter, bien se reposer. Le règne de la montre  s’est estompé…

Maintenant vous avez du  temps à consacrer à l’imagination, plutôt à la visualisation. Ce dernier mot est plus  approprié à ce que je vous propose d’expérimenter : un voyage  à  la découverte d’un espace beaucoup plus vaste que  celui habituellement  appréhendé  avec vos sens.

Je vous propose de faire une excursion galactique, c’est-à-dire partir à la découverte de l’ Univers dans lequel flotte notre Terre. Cet espace cosmique est le nôtre.

Mais la vie trépidante et stressante menée habituellement ne nous permet pas de prendre conscience de cette réalité  vécue pourtant inconsciemment  à chaque instant. Nous y sommes  « ballotés  » au gré de  mouvements rythmés qui planifient la vie terrestre, sous le » regard  » impassible des étoiles, seuls éléments immobiles dans cette immensité mouvante.

Dirigez-vous vers une fenêtre, ouvrez-la et  regardez   le ciel ou  allez  dans votre jardin et levez les yeux pour prendre l’ampleur de l’espace de la voûte céleste.

Cette semaine il est prévu du beau temps et vous voyez peut-être le soleil briller. Cette expérience peut se faire en famille car les jeunes  sont souvent friands d’histoires galactiques mais connaissent -ils la réalité du décors?

Maintenant fermez les yeux, visualisez  votre lieu sur la carte de France, puis  la France dans l’ Europe, elle même dans le monde, puis tout le globe terrestre. Où se trouve-t-il dans l’Univers?

Il ne flotte pas seul dans l’espace, il est relié  au soleil que nous voyons. La terre fait  partie du système solaire dont le centre est ce  soleil visible. Dans l’Univers il existe de nombreux autres soleils.

A l’instant où vous lisez ces lignes, vous paraissez être immobile, confiné dans votre espace et pourtant vous bougez, vous participez à cette  incessante danse en rond  autour du soleil.

C’est nous qui tournons et non pas lui, comme on pourrait le croire quand on le voit se lever à l’est puis en fin de journée se coucher à l’ouest via sa présence  en plein midi au sud où il est au plus haut dans le ciel (à son zénith). Il  se situe à environ   150 millions de kilomètres de chez nous.

Nous tournons autour de lui avec  d’ autres planètes dont vous connaissez les noms. Elles font partie de ce même système solaire. Elles sont en quelque sorte notre famille solaire. Chaque planète  évolue  sur un orbite séparé. L’orbite est un cercle ou plutôt un espèce de disque aplati, le chemin suivi par chacune  au centre duquel il  brille .  C’est le phénomène de la gravitation qui permet de maintenir ce petit monde solaire en place.

  • La terre tourne autour du soleil  sur le troisième cercle en partant du centre, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Elle met   365 jours pour en faire  le tour complet et revenir à son point de départ. Ainsi la nouvelle année célébrée le  1er janvier  nous relie-t-elle  à la position de la Terre  dans l’Univers. Elle signifie que le globe terrestre a effectué un tour complet autour du soleil.

Les membres de notre famille solaire sont répertoriés en deux groupes séparés par une ceinture d’astéroïdes ( des milliers ,voire des millions de blocs rocheux de toutes tailles)

– 4 planètes rocheuses avec  la Terre: Mercure(1er orbite, le plus proche du centre, 3 mois pour en faire le tour),Vénus( 2ème orbite,7/8 mois),puis après la Terre Mars (4ème orbite, 2 ans),

–  une ceinture d’astéroïdes formant un disque lui aussi tournant autour du soleil,

– viennent ensuite  4 autres planètes, chacune  tournant sur des orbites de plus en plus éloignés du soleil et mettant donc plus de temps à faire un tour complet. Elles ont une structure différente des premières : elles sont gazeuses et géantes : Jupiter (le tour en 12 ans), Saturne( en 29 ans), Neptune( en 165 ans) et enfin Pluton la plus éloignée du soleil, à l’extrémité de cet ensemble (250 ans).

L’été dernier lors de la manifestation »la nuit des étoiles »  organisée par l’Association d’Astronomie de Rennes (manifestations organisées dans beaucoup de régions) ,j’ai pu voir au   télescope   la planète Saturne avec ses anneaux.  La voir ainsi « pour de vrai » m’a beaucoup émue. J’ai vraiment pris conscience que tout ce que j’avais pu voir jusqu’ici par images sur le système solaire est réalité. Je vous invite d’ailleurs avant de pouvoir  faire cette expérience avec un télescope d’aller sur internet visionner  les images du système solaire, notre résidence cosmique.

  • Et tout en tournant autour du soleil, la terre tourne aussi sur elle-même autour de son axe  dans le sens inverse des aiguilles d’une montre . Elle met 24 heures pour en faire le tour …Notre rythme terrestre est encore relié à ce mouvement cosmique.Il délimite la durée jour/nuit suivant sa face exposée ou non au soleil. Ainsi quand on voit   le soleil se lever  le matin à l’est, cela signifie que dans notre sommeil la terre a suffisamment  tourné sur elle-même pour montrer au soleil la face sur laquelle votre lieu de résidence est positionné. Laissons de côté le fait que l’axe terrestre est penché, expliquant les différences entre  les hémisphères nord et  sud.

 

  • Enfin la terre possède un satellite la lune qui tourne autour d’elle en un peu plus de 27 jours(27 jours,13 heures et 18 minutes) tout en tournant aussi sur elle même. Sa trajectoire ne décrit pas un cercle, mais plutôt un ovale, comme un oeuf ou  ellipse. C’est pour cela qu’on la voit plus ou moins grosse selon qu’elle se trouve aux extrémités de l’ellipse  ou sur la partie aplatie. Quand elle est la plus  proche de la terre, en pleine lune, sa rondeur est alors magnifique, on devine presque le relief de  sa surface. A  ce moment là, avec les 356 ooo kilomètres environ qui la sépare de nous, elle est vraiment notre voisine surtout comparé aux 150 millions de kilomètres qui nous séparent du soleil !

           La lune joue un rôle essentiel pour la vie sur terre  puisqu’elle influence les liquides présents sur le globe:

           – les océans ( environ 80% de la surface  terrestre) et le cycle  des marées  dépendant  du positionnement lune/soleil/terre au cours de sa rotation,

            – et surtout tous les liquides  dépendant de sa durée de rotation  conditionnant la création et la croissance de la vie sur terre : le cycle menstruel de la femmes et  celui de la  femelle chez les animaux en lien avec la procréation, ainsi  que la circulation interne de la sève chez les végétaux ( d’où l’utilisation du calendrier lunaire pour les cultures).

J’ai voulu démarrer cette  communication  avec le thème de l’Univers car nos échanges avec  lui, si  inconscients et automatiques dessinent l’archétype de notre existence.

Réaliser que nous sommes de l’Univers me parait être une étape importante dans le cheminement  inimaginable qui est le nôtre actuellement. C’est une ouverture de conscience qui pouvait paraître superflue »avant ».  Acquérir la Conscience Cosmique comprendre que tout est relié, que l’humanité fait partie de cet ensemble, est une première étape vers la Conscience du Collectif, de l’Universel que nous devrons de toute évidence acquérir dans » l’Après ».

La semaine prochaine, je vous inviterai à faire la même expérience à la nuit tombée pour regarder la voûte céleste illuminée par les étoiles .Cette immensité galactique immobile,nocturne chez nous, joue aussi un rôle essentiel dans la construction de la vie terrestre.

Le troisième et dernier  article de cette première série  concernera les pierres qui nous relient particulièrement au Cosmos.

Nous avons beaucoup de chance à notre époque de pouvoir connaitre ce qui se passe dans le Cosmos. Les scientifiques du monde entier  ne cessent de faire des découvertes grâce à des outils d’observation de plus en plus performants. Malheureusement, outre le fait que nous soyons absorbés par d’autres impératifs, les découvertes ne sont pas mises  à la portée de tout le monde. Leur langage demeure trop scientifique.

Je voudrais donc  vous parler d’un livre que je trouve génial qui met à notre portée, sans connaissance scientifique nécessaire, ce qui est mon cas, toute la connaissance actuelle sur le Cosmos l’infiniment Grand, mais aussi sur l’infiniment petit, l’invisible autour de nous.

Son titre est »l’Univers à portée de main » dans la collection « j’ai lu ».

Son auteur Christophe Galfard, Docteur en physique théorique, sait vraiment mettre à notre portée  tout ce qui se passe dans le Cosmos ,l’évolution des découvertes. Ce livre se lit comme un roman,voire comme un thriller. Tout est clair, pas de formules incompréhensibles.

Belles expérimentations.

Prenez soin de vous et de votre entourage.

 

 

 

 

Une nouvelle étape pour ce blog

Bonjour

Tout au long de ces années(blog ouvert en 2014), je vous ai parlé de l’utilisation des pierres, pourquoi on est attiré par l’une d’elle, ce qui se passe  entre elle et nous, ce qu’elle transmet. Il s’agit d’un échange énergétique, d’un transfert de son énergie vers notre enveloppe énergétique, en réponse à un besoin  spécifique, pour en  rééquilibrer le niveau  vibratoire ou l’élever. En décodant le choix , on perçoit l’information portée de l’inconscient (choix intuitif,les yeux fermés) au conscient. A nous d’y « porter attention »(= Conscient) pour évacuer le blocage  ou aborder l’ évolution souhaitable.

On ne peut comprendre l’utilisation des pierres que si l’on prend conscience que toute matière est aussi énergie…Mais c’est une substance non visible, éthérique, ressentie, qui se mêle à l’air, lui aussi non perceptible… Il est évident que certaines personnes ne sont pas prêtes à l’accepter et sont dans cette Conscience de la Matérialité  qui donne les pleins pouvoirs exclusivement aux 5 sens, ce qui les conduit à ne croire que ce qu’ils voient.

On ne peut comprendre l’utilisation des pierres que si on se réfère exclusivement à l’échange énergétique. Et  écrire que les pierres guérissent les maladies du corps physique, voire les plus graves et se substituent aux médicaments, comme certains auteurs l’écrivent est une aberration. Je comprends que des articles tirent la sonnette d’alarme, comme  celui publié ce weekend dans le Figaro/Santé.

Il y a un peu plus de 30 ans, dans les années 80/86,le Dr Janine Fontaine ,membre du sérail hospitalier parisien,anesthésiste,cardiologue,osait écrire ,communiquer sur sa perception de l’enveloppe énergétique ou »corps-ondes » à partir de   son expérimentation . Mise au banc de la société médicale,elle a poursuivi toute sa vie(elle est décédée l’année dernière à l’age de 90 ans), ses recherches sur ces  mondes énergétiques parallèles (livres parus  aux éditions Robert Laffont).Les mentalités évoluent lentement…

On ne rencontre pas les pierres par hasard. La première attirance pour une pierre ramassée, caillou ou galet, pour une pierre achetée,  est  un déclic . L’expérimentation devient ainsi la première approche  de ce second aspect de la matière : l’énergie.

 D’abord non perçue, inconsciente, cette réalité énergétique intègre la Conscience, la fait évoluer. Chaque élément de l’Environnement (humain, animal ,végétal, minéral) acquiert une nouvelle identité : à la fois celle apparente et celle énergétique, l’une vue et l’autre ressentie.  L’expression populaire, »on vibre pour quelque chose ou quelqu’un » prend tout son sens.

Les découvertes des astrophysiciens sur les rayonnements cosmiques et leurs influences sur la terre, celle sur la vraie réalité de la matière à la fois corpuscule et onde, explorée par  la physique quantique, confortent  cette conception nouvelle de l’existant. Il n’y a pas d’énergie sans matière, il n’y a pas de matière sans énergie.

Evolution du blog

Découvrir cette réalité double  engendre des évolutions successives de Conscience. Elles se traduisent par l’ élévation de la vibration  de l’enveloppe énergétique dans son ensemble.

Celle-ci  se  compose de différents strates ou corps : le corps éthérique/double énergétique du physique, le corps émotionnel ou astral, le corps mental/raison, l’ensemble formant ce qui est appelé la personnalité, notre Nature dite » inférieure ».

Mais d’autres orbes à l’état latent plus subtiles, vibratoirement plus élevés ,apparaissent  éthériquement  autour du noyau représenté par le corps physique  au fur et à mesure des évolutions de conscience. Ils  synthétisent notre  Nature dite » Supérieure » et qualifient l’état de conscience de notre Etre profond : l’Etre Intérieur ou Ame . Chez certaines personnes ils ne s’éveilleront pas.

Ce schéma présente la main se positionnant au dessus du chapeau magique (voir article posté le 13/04/2019 ).

L’enveloppe énergétique avec ses différentes strates épouse la forme de la main. Celles-ci  se trouvent  propulsées au dessus des pierres. Les  3 corps,  existant chez tous les individus: éthérique/rose-orangé, astral/jaune, mental/vert , expriment   leur niveau vibratoire.

Il est en excès ou en insuffisance par rapport à un certain niveau d’équilibre  spécifique à chaque individu. Alors ce  corps , en liaison avec les chakras,  émet  un  besoin c’est-à-dire  met énergétiquement la main  en pôle émetteur, en position d’attraction.La pierre choisie, sur la même longueur d’onde, en pôle récepteur,est attirée par la main.

Le rééquilibrage porte sur la qualité de la circulation énergétique pour le corps éthérique, sur celle des émotions pour le corps astral, sur celle des pensées pour le corps mental. Les pierres choisies sont celles ramassées et les opaques colorées. Quand il y a équilibre, aucune n’est prise .

L’énergétique répond au principe de l’aimant. C’est la Loi d’Attraction qui dirige les échanges.

Les deux autres orbes bleu indigo et violet représentent l’existence, l’ouverture, l’éveil  des corps plus subtils évoqués plus haut. Leurs besoins expriment des évolutions de conscience en rapport avec le développement de la Nature « supérieure ».

La deuxième étape de ce blog concernera l’étude  de l’éveil de ces orbes  : quelles en sont les particularités? Vers quels types de Conscience elles nous orientent?Est-ce une évolution inéluctable en lien avec le changement d’Ere ? Quels types de pierres se présentent au choix?

PS:J’ai regroupé les articles précédents dans un livre intitulé « Acquérir l’esprit pierres ».Le manuscrit fait l’objet d’une recherche d’éditeur.

Si  vous êtes intéressés par une formation sur l’énergie des pierres, je peux me déplacer pour un groupe de 6 à 10 personnes. Me contacter.

.   

 

Se constituer un »chapeau magique  » de pierres

Il s’agit tout simplement de vous constituer un panel de pierres, à  disposition, dans lequel vous piochez au gré de votre envie, celle  inspirée par l’ intuition.

Pourquoi cette expression « chapeau magique »?

« Chapeau » est le contenant dans lequel se trouve tout un ensemble de petites  pierres variées, brutes ou roulées, certaines ramassées , que j’appelle « pierres du chemin », d’autres achetées : des  opaques ou translucides colorées, et des cristaux. Lors de mes ateliers ou animations, c’est dans ce « melting-pot » que je propose aux personnes de piocher une ou plusieurs pierres les yeux fermés.

L’éventail est vaste et la main  se positionne aux dessus d’elles, les touche, les remue. Les niveaux vibratoires sont diversifiés.  Cette main a   vraiment la possibilité de choisir la pierre  dont l’énergie se trouve sur la même longueur d’onde que celle  qu’elle dégage. Car n’oublions pas que notre énergie personnelle ou taux vibratoire s’extériorise autour du corps et donc autour des doigts. Le besoin est donc exprimé, l’offre énergétique de la pierre choisie y répond. Il suffit ensuite de décoder ce geste précis afin de voir dans quel domaine cet échange est apparu nécessaire. L’information est donnée  en vue  de mettre à jour des interrogations  et  des prises de conscience.

Vous pouvez  utiliser n’importe quel récipient qui vous attire pour regrouper vos pierres. Le seul conseil concerne la nécessité  de s’en  procurer un  fabriqué dans une matière naturelle. A vous de choisir la forme et la taille.

J’y ai ajouté le mot « magique », car je suis toujours émerveillée par le résultat issu de l’échange. Le point de blocage pointé du doigt avec le décodage  s’avère être effectivement  celui qui pose problème. C’est ce que ressent la personne.Dans certains cas d’ailleurs ,il fait déjà l’objet d’un travail en profondeur. Le choix indique alors qu’il faut le poursuivre.

Pourquoi constituer ce panel chez soi? 

Ce que je fais avec le « chapeau magique »,vous pouvez le faire chez vous à tout moment, comme je le notais au début de cet article,  quand vous en ressentez le besoin. Il faut  être simplement dans le lâcher prise et non pas dans le mental. Ce n’est pas à lui de vous dicter  par exemple de prendre chaque matin une pierre avant de sortir, d’instaurer une nouvelle habitude. Les pierres sont dans l’échange.  Elles  répondent  à un besoin énergétique exprimé par transmission vibratoire. Heureusement, vos journées ne sont pas toujours déstabilisantes et piocher dans le chapeau n’est pas systématiquement  nécessaire.

Je fais le parallèle entre  la détention de pierres chez soi avec  celle des petites bouteilles contenant des huiles essentielles  et des fleurs de Bach par exemple.L’ utilisation des unes ou des autres repose sur l’activation de  l’échange énergétique pour apaiser des tensions  en facilitant des prises de conscience. On n’a recours à elles que si l’on en ressent le besoin. La catégorie  qui est alors choisie est sélectionnée pour son niveau vibratoire correspondant au vôtre, soit  par le ressenti, soit  par le pendule.

Se constituer un « chapeau magique », c’est acquérir l’ « esprit pierres ». Il signifie avoir le réflexe intuitif de piocher dans le panel à disposition quand il y a quelque chose qui ne va pas sur le plan psychologique : émotions soudaines, pensées négatives en boucle, volonté d’avancer bloquée, etc. Au fond de vous-même, vous savez que ce n’est pas la faute des autres et que la solution est à trouver en vous. Comment faire? Par où commencer?

A ce moment-là piochez dans votre « chapeau magique » les yeux fermés. C’est alors votre subconscient qui agit. La pierre qui attire votre main vous donne le domaine prioritaire  sur lequel toutes vos réflexions doivent être focalisées. Ce travail que vous allez engager, vous mènera à de nouvelles prises de conscience .Elles  vous  permettront d’entrevoir des solutions. L’attirance main/pierre  a orienté votre travail, mais c’est vous qui l’avez fait. Avoir à sa disposition ce panel, c’est donc gagner du temps dans la recherche du mieux-être.

Quelles pierres mettre dans ce chapeau

Toutes celles que vous avez déjà chez vous, qui sont peut-être dans des tiroirs. Mettez-les à l’air libre, profitez du soleil pour les réénergétiser. Les nouvelles pierres qui se présenteront à vous en fonction de vos attirances viendront en compléter le nombre. Vous constituerez ce panel au fur et à mesure. Pour répondre aux  besoins*  en fonction des centres énergétiques, des ouvertures de conscience ,la base serait de disposer d’une pierre ramassée,d’une pierre  opaque pour chaque couleur de l’arc en ciel ,quelques pierres translucides et d’un cristal de roche.

Faites vivre ce panel non seulement avec vos pioches, mais aussi avec celles des autres, famille, amis. Certains n’éprouveront pas le besoin de choisir une pierre, ne forcez pas. Certains au contraire voudront en choisir une. Ils y trouveront certainement une pierre prête à répondre à la vibration de leur main.Car c’est leur  intuition, encore inconsciente, qui les invite à faire ce geste. On ne rencontre pas les pierres par hasard.

Peut-on mélanger les pierres ensemble?

Chaque pierre est unique et sa vibration l’est aussi. Quand on mélange des pierres ensemble, chacune garde sa vibration propre. Chacune apportera dans l’évaluation  énergétique globale sa part. Sa vibration sera  peut-être plus élevée que celle d’une autre ou plus faible. Cela n’a pas d’importance.Quand on fait le choix d’une pierre avec la main, celle-ci étant en quelque sorte l’instrument du subconscient, c’est l’attirance énergétique, la recherche de la bonne longueur d’onde parmi les pierres de vibrations différentes qui importe. Dans le choix, c’est le principe de la loi d’attraction qui s’applique,loi qui régit  tout l’Univers.

 * voir article posté le 13/11/2017 « Décoder le besoin, c’est écouter ce que la pierre a à dire ».

L’énergie des pierres et la respiration

Bonjour

Cet article est un peu long. Mais il est important de bien saisir les deux aspects physiologique et énergétique de la respiration  avant d’aborder ce qui la relie à l’énergie des pierres.

La respiration est l’expression mécanique de la vie . Ces actions innées  d’inspirer et d’expirer se feraient environ 15000 à 20000 fois par jour. Ces deux mouvements complémentaires sont contrôlés par le système nerveux autonome  et leur rythme thoracique s’adapte automatiquement  aux besoins de l’organisme suivant son effort : besoin de plus  approvisionner le sang et les cellules en oxygène, besoin  d’expulser plus de dioxyde  de carbone. Cet effort peut être physique, mais aussi psychique et concerne tout type d’émotions : angoisses, peurs ,stress, mais aussi joie. Dans certains cas elle s’affole, dans d’autres elle se bloque et suite à un événement, on peut avoir selon l’expression  » le souffle coupé ». Sur le plan scientifique, la respiration est donc  un échange gazeux entre le O2 qui entre et le CO2 qui sort avec  les poumons qui se chargent  de leur circulation dans le sang .

Il y a une seconde manière d’aborder ce processus physiologique, automatique, c’est de faire intervenir sa conscience, c’est-à-dire en y  portant attention. L’inspire et l’expire  se doublent alors  d’une action consciente, permettant d’agir sur leur rythme respectif et leur qualité. On n’est plus sur la respiration thoracique mais sur la respiration abdominale volontaire  avec  le contrôle du mouvement de l’abdomen, de  l’inspire par le nez et de  l’expire  par la bouche . C’est l’ approche énergétique  de la respiration, pratiquée par exemple au yoga, au qi gong et en ouverture de méditation.

On attribue alors  a l’air  respiré une seconde fonction complémentaire. La première  assure par l’échange gazeux la vie du corps physique . La seconde contribue,  par les substances éthériques présentes dans sa composition ( également non visibles comme O2 et CO2  et vibratoires comme ces derniers mais à des niveaux de fréquence plus élevés) , à la bonne circulation et à la bonne qualité du corps éthérique . Prana ou Energie vitale est cette autre partie de l’air. Comme les poumons gèrent la sortie et l’entrée des gaz dans le sang, le corps éthérique  se charge  de » mettre en mouvement »,via les nadis et les centres d’énergie ou chakras, la matière ou corps physique par la circulation de l’énergie subtile  psychique.

C’est lorsqu’on prend conscience que la respiration est aussi  énergétique et qu’elle met notre être  en lien  continu avec l’extérieur  : non seulement les autres mais  tout l’Univers , que l’on saisit  notre responsabilité dans  la qualité  du flux énergétique dans lequel tout le monde baigne avec les incidences des pollutions électro-magnétiques, des produits toxiques, mais aussi  notre  propre pollution psychique. Car  l’inspire s’analyse comme  » recevoir de l’Univers » et l’expire comme « donner à l’Univers ».

Nous pouvons agir sur ce que nous « donnons ». Il suffit de prendre conscience de la nécessité de modifier nos émotions et donc nos comportement  pour renvoyer vers l’extérieur l’énergie interne la plus positive possible exprimant des vibrations de bienveillance, d’amour , de compassion. Les pierres choisies, via leur énergie, transfèrent des informations subtiles  qui viennent « titilller »la conscience pour  de nouvelles  réflexions.

L’énergie des pierres vertes et des pierres jaunes nous aident à modifier notre  conscience dans ce sens , à réfléchir sur soi et à agir. Leur vibration est en osmose avec  deux centres ou chakras particulièrement concernés par  la respiration :

  • . Le  centre cardiaque 4 ième chakra est en première ligne puisque son influence se situe dans la zone du coeur et des poumons . Il gère  la relation conscience/sentiments : de quelle manière j’ aime les autres, je suis  aimée, je m’aime . Est-ce que » je donne assez « en toute bienveillance, c’est-à-dire sans attendre de contrepartie , ou trop , ce qui n’est pas non plus l’équilibre : donner= recevoir.  Sa vibration est associée aux pierres vertes.
  • Le plexus solaire, 3ième  chakra est lui aussi concerné  parce qu’il gère la relation conscience/place dans la société/image donnée. La manière dont on aborde ce positionnement peut  provoquer beaucoup d’émotions. On se juge  et juge les autres par rapport à soi , donc frustrations, envies, jalousies… Les tensions respiratoires observées scientifiquement sont très souvent dues à l’intensité de ces émotions . L’énergie des pierres jaunes ainsi que celle de l’obsidienne  favorise les prises de conscience pour faire évoluer l’image qu’on a de soi.

D’autres pierres vont aussi aider par leur spécificité énergétique. Elles ne   favorisent pas  le rééquilibrage des centres, comme les précédentes, mais tendent à fluidifier toute la circulation énergétique qui se fait pendant la respiration dans le sens horizontal :extérieur/intérieur et le sens vertical :  plexus solaire / centre cardiaque. Ce sont deux formes géométriques particulières ou  ondes de forme, taillées dans du cristal de roche . Cette pierre, par  sa transparence rayonne les vibrations de toutes les couleurs du spectre visible, l’arc en ciel . Elle a donc la capacité énergétique de  transmettre de l’énergie plus ou moins subtile  dont la personne qui l’a choisie a besoin.

  • L’octaèdre (un losange en 3 dimensions) est le symbole de l’air dans les solides de Platon . Ce philosophe grec a attribué une forme géométrique à chaque  élément de l’Univers : la terre/le cube, le feu/le tétraèdre , l’eau/l’icosaèdre, l’air/l’octaèdre et l’Univers lui-même/le dodécaèdre . Le choix pour ce cristal taillé , invite la personne à porter sa réflexion, et être prêt à le faire, sur les types de substances  éthériques entrantes,  peut-être pas suffisamment en rapport avec  son niveau   vibratoire actuel , ce qui entraîne un manque de fluidité.
  • Le sceau de Salomon ou étoile à 6 branches(union d’un triangle pointe en haut avec un triangle pointe en bas en 3 dimensions) symbolise l’équilibre énergétique entre les centres regroupés en deux ensembles : centre basal, centre sacré , plexus solaire (le triangle pointe en bas ) et centre cardiaque, centre laryngé, centre ajna, centre coronal ( triangle pointe en haut). Le centre du milieu  est le centre cardiaque d’où part la Vie. Mais celle-ci  ne peut se concevoir sans amour/sentiments vrais pour réaliser l’équilibre énergétique  de toute personne  entre son  corps physique et son esprit ( les 3 centres du bas et les 4 du haut). Choisir cette pierre taillée,  c’est être prêt à porter attention , ouvrir sa conscience à la réalisation de l’ équilibre , où du moins réduire la dualité entre les deux aspects de nous-mêmes,  pour une meilleure fluidité de l’énergie entre le haut et le bas,l’Esprit et le Corps.

Dernier point:conseils pratiques  pour choisir entre  une ou plusieurs de ces pierres , si vous ressentez le besoin  de travailler sur l’aspect énergétique de la respiration, avant de vous rendre sur un stand de pierres pour acheter:

  • Vous suivez votre intuition,
  • Vous utilisez  le pendule,
  • Vous ne faites pas confiance à votre intuition:optez pour le recours à votre subconscient qui ne se trompe pas sur le besoin du moment. Pour ce faire , faites 8 petits papiers sur lesquels vous écrivez « pierres jaunes »X2 , »pierres vertes »X2, » octaèdre »X2, « sceau de salomon » X2.  Pliez les papiers , mélangez et  tirez-en 2  en prononçant au préalable dans votre tête  l’intention suivante »de quelles pierres ai-je besoin en ce moment pour mieux respirer? ».Si vous tirez 2 fois la même pierre ,vous n’avez besoin que de celle-là.

Belles aventures avec ces pierres.