Qu’apporte-t-on aux pierres en contrepartie de l’énergie qu’elles nous transmettent?

C’est une question qui m’est souvent posée au cours des conférences et des ateliers. Derrière cette interrogation il y  une sorte de culpabilité, sachant que la plupart des pierres vendues sont extraites par dynamitage. Mon ressenti me fait dire que c’est un faux problème car l’essentiel est la contrepartie qu’on leur donne à travers le lien énergétique  de communion et de reconnaissance que l’on crée avec elles .

Imaginez le parcours sur des millions d’années de  la pierre arrivée dans votre main, non pas par hasard, mais parce qu’elle est en osmose vibratoire avec vous, parce qu’elle répond à votre besoin énergétique du moment.

Sous nos pieds la terre est en perpétuel mouvement.Cela signifie que votre pierre a été ballottée par des forces incommensurables liées au feu de la terre, à la chaleur, à la pression, au processus de condensation, qui lui ont permis de se construire, de croître. Les scientifiques ont estimé à 18/20 millions d’années le temps qu’il a fallu aux cristaux des Alpes pour se former.

La croissance des minéraux se faisant par juxtaposition d’atomes, cela signifie que la pierre que vous avez entre vos mains  a mis peut-être des milliers d’années avant de trouver les atomes avec lesquels elle  a choisi de   s’associer dans des conditions de chaleur et de pression donnés pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Sa   composition chimique synthétise son histoire  atomique. Un atome ne s’associe pas avec « n’importe qui » et pas  à n’importe quel moment, les conditions de pression et de chaleur,certainement engrammées quelque part dans son noyau, devant être respectées.

C’est l’extraordinaire aventure de l’atome de carbone qui, compte tenu  de conditions de température extrême ( de l’ordre de 1100 à 1400°C ) et de pression très forte se juxtaposera  à d’autres atomes de carbone selon une  structure géométrique cubique  et  formera un diamant. Alors que par  une température et une pression beaucoup plus faibles l’atome de carbone s’associera  à  ses congénères selon une forme géométrique différente et deviendra du graphite.

BLOG 2016 010Si les conditions d’attraction notamment de chaleur, de pression ne sont pas remplies, l’ extension du minéral est interrompue. Elle redémarrera peut-être quelques centaines d’années   plus tard quand les conditions engrammées  seront de nouveau réunies. Le cristal dit »cristal fantôme ,voir photo ci-contre, montre  ses  croissances successives.

Combien de temps et combien de difficultés faut-il  qu’un minéral subisse pour devenir translucide puis transparent, pour qu’un  assemblage d’atomes de carbone de noir et dense devienne un diamant? Qu’ont subi ces roches primitives pour monter jusqu’à la surface en miettes formant les  cailloux, les galets que nous ramassons? Ne faut-il donc pas relativiser les procédés d’extraction de l’homme, même si la démarche est volontaire ?

Focalisons-nous sur la manière dont nous nous approprions ces pierres, sur l’énergétique que nous pouvons leur transmettre en contrepartie de ce qu’elles nous donnent.

Les purifier, les ré-énergétiser, leur parler, admirer leur beauté, les remercier sont autant de vibrations positives  que vous pouvez leur offrir. L’échange énergétique est alors véritablement  réalisé, les deux intervenants – la pierre et vous- donnent et reçoivent. Vous verrez qu’elles en  seront plus éclatantes et leur taux vibratoire plus élevé. Faites-en l’expérience.

Ps voir actualisation des pages : Bienvenue, J’ai lu/vous avez lu, Petit abécédaire,Evènements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

)^mp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *