Comment l’utilisation des pierres peut-elle aider à réagir positivement à l’ atmosphère d’insécurité qui règne actuellement?

Dernièrement j’ai participé à un salon du Bien Etre à Rennes, dont la vocation était de présenter et d’informer sur les thérapies énergétiques. Sur mon stand je proposais aux personnes  de découvrir comment les pierres  pouvaient aider et  quelles informations elles  communiquaient quand on était intuitivement  attiré par une où plusieurs d’entre elles.

Pour expérimenter il suffisait de choisir les yeux fermés une ou plusieurs pierres, parmi tout un panel. Le fait de ne pas voir la pierre vers laquelle la main se porte pour la saisir  est important car il implique  que le choix est  vraiment fait par intuition, sans intervention  des sens et du mental. J’ai été particulièrement impressionnée par le nombre de fois où la labradorite est apparue parmi les pierres choisies, sachant que chez certains elle  apparaissait même  deux fois.

Cette pierre appelée aussi « pierre du thérapeute » a comme qualité essentielle de protéger du vampirisme énergétique. Elle agit comme un bouclier, face à un public en mal être: émotionnel développé, besoins d’amour, de reconnaissance, de sécurité, absence de repères, peurs diverses. Grace à ses   trois couleurs plus ou mois prononcées : jaune, vert, bleu indigo, ce minéral irisé transfère à ces personnes  en déséquilibre énergétique,  le flux  et la qualité vibratoires  liés à chacune de ses  couleurs, dont elles ont besoin pour  une meilleure  circulation énergétique interne. Sans l’apport vibratoire de cette pierre, elles seraient aller inconsciemment ponctionner dans les centres énergétiques du thérapeute, mais aussi ceux de  la caissière du supermarché, de l’agent du pôle emploi, de l’enseignant, de l’avocat et de toutes les populations en  contact avec ce type de public .

Vu l’expérience du week-end, il semble donc que de plus en plus de personnes aient  besoin de se protéger, sur le plan professionnel mais aussi familial, contre ce  vampirisme énergétique, afin de conserver  leur équilibre vibratoire, leur état d’esprit positif et ne pas sombrer elles aussi dans la sinistrose. Cela  signifie à contrario  que la population de tout âge et de toute situation est de plus en plus mal.

Que signifie « être mal »  ? 

Notre corps physique a besoin d’énergie pour fonctionner. Les médecines ancestrales, notamment Chinoises, Indiennes étaient basées sur ce constat. Elles   s’occupaient d’abord  de l’énergie : sa qualité, sa circulation et analysaient ensuite ce qui se passait dans la matière  physique du corps. Aujourd’hui les thérapies énergétiques pratiquent de cette façon et la médecine traditionnelle évolue lentement vers cette reconnaissance de l’individu dans sa globalité :matière physique et énergie , corps et psychisme.

« Etre mal » traduit  un état psychique qui est  alimenté par des pensées et des émotions négatives. Or une pensée ou une  émotion, au moment de sa création dans notre cerveau et dans notre conscience,  créée un courant d’énergie même avant d’être exprimé en paroles. Cette énergie  ou onde ou vibration  initiée par nous-même ( comme un caillou à la surface de l’eau)  vient s’accumuler autour de nous dans une enveloppe réceptacle de toutes les énergies reçues, les nôtres et celles que nous recevons de l’extérieur : le corps éthérique. Cette énergie que nous avons créé va également alimenter l’enveloppe énergétique de la planète. Elle vient ainsi s’ajouter à l’égrégore des vibrations négatives humaines liées  aux informations reçues et intégrées dans notre mental puis dans nos émotions : messages quotidiens sur l’insécurité, possibilités d’attentats, images de massacres, films de plus en plus axés sur la violence. Ce courant externe négatif, de basses vibrations vient faire boule de neige avec l’énergie créée par notre état psychique.

Si l’on est déjà soi-même dan un état de mal être, la qualité énergétique transmise aux éléments du corps physique est mauvaise et la  circulation se fait mal. C’est comme-ci dans une voiture, dont le moteur est performant, on injectait pour le  mettre en mouvement une énergie de mauvaise qualité. La voiture roule mal, le moteur a des ratées et la mécanique s’abîme.

Pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps il faut donc maintenir ou retrouver le  flux énergétique de qualité réceptionné par le corps énergétique, celui  qui correspond  à  notre besoin global. Nous  retrouvons alors  notre réelle identité énergétique, celle de notre être intérieur.

Comme notre être intérieur s’exprime à travers l’intuition, les pierres choisies intuitivement se présentent à nous pour modifier la teneur du corps énergétique afin de maintenir ou  retrouver  un équilibre de bien être, si nous sommes prêts à engager des prises de conscience et donc des modifications comportementales.

Nous venons de voir qu’une pierre choisie peut être la labradorite. Outre sa qualité protectrice, elle nous informe de l’état d’esprit de l’environnement et nous invite donc à être vigilent tout en maintenant une démarche d’ouverture vers l’autre.

D’autres comme des pierres translucides vertes (par exemple péridot, fluorite verte, tourmaline verte,émeraude), des pierres translucides violettes (par exemple l’améthyste, la fluorite violette), le cristal de roche, peuvent aussi être sélectionnées intuitivement.

L’intention étant de faire appel à l’énergie des pierres pour réagir positivement à l’atmosphère d’insécurité, ces dernières ne vont plus comme la labradorite protéger du vampirisme énergétique, mais réhausser le propre taux vibratoire de la personne concernée qui deviendra  ainsi moins sensible  globalement aux basses énergies.

Les pierres translucides vertes ouvrent le centre du coeur pour l’amener à recevoir des énergies d’amour plus subtiles, avec un taux vibatoire plus élevé. Les pierres translucides violettes transmettent aussi des énergies plus subtiles de »confiance cosmique » qui vont ouvrir les centres coronal et ajna . Le ressenti et l’intuition s’en trouveront développés et donc la confiance en l’ici et maintenant sera plus forte.

Pour conclure en  ressentant le besoin de choisir des pierres dans l’intention de mieux  gérer ces moments actuels  de crise environnementale, celles qui vous attireront seront celles dont les qualités énergétiques vous aideront à prendre de la hauteur .

Ps :voir mise à jour des pages « petit abécédaire du changement », »j’au lu/vous avez lu ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *